Soulager le bébé de la douleur des premières poussées dentaires

Soulager le bébé de la douleur des premières poussées dentaires

Cette période peut s’avérer très dure pour un bébé. Nul ne sait l’intensité de la douleur, mais on dit que si un adulte devait à la supporter, il en deviendrait raide. Pour dire que certains bébés sont sensibles et souffrent d’importants inconforts quand ils font leur dent. Etant un mal plus que nécessaire, on ne peut qu’aider le bébé à surmonter cette rude épreuve.

Les signes, annonceurs de la poussée dentaire

Comme précédemment soulevé, certains bébés présentent des symptômes presque comme des maladies quand ils vont avoir leur première dent. On peut citer l’irritation, la salivation excessive, la fièvre, perte d’appétit ou même la diarrhée. Ces symptômes apparaissent souvent quelques jours avant que la dent perce la gencive.

Cependant, il faut toujours être vigilant et être sûr qu’il n’y a aucune maladie qui se cache derrière ces symptômes. En outre, chaque bébé étant différent, certains vont avoir leur dent dès l’âge de 3 mois, d’autres un peu plus tard voir jusqu’à 12 mois. En général, un bébé a toutes ses dents vers l’âge de 3 ans.

Les gestes qui soulagent

Avant que la dent du bébé ne perce la gencive, cela lui fait mal ou cela lui gratte. C’est pour cela qu’il a envie de tout mordiller. On pourrait alors lui donner un anneau de dentition pour l’aider à soulager ces symptômes. Pour encore plus d’efficacité, il est possible de mettre l’anneau au réfrigérateur avent de le lui donner. En outre, veiller à ce que l’anneau soit assez grand pour que bébé ne puisse pas tout avaler et s’étouffer.

Le miel à gros-grains est aussi une intéressante alternative. Bien se laver les mains, mettre un peu de miel sur un doigt. Ensuite, venir frotter délicatement la gencive avec ce doigt. Le même principe pour les brosses à dents à poils très souples. Toutefois, il est vital de bien entretenir la brosse, et cela, de manière régulière.

Par ailleurs, quand le bébé est irrité, il lui est rassurant de se faire cajoler dans les bras. Non seulement cela va lui rassurer, mais également, stimulera son sommeil. Cela est intéressant, car durant les sommeils, le bébé ne sentira pas les gênes.

Néanmoins, si malgré ces gestes, la douleur ne disparaît pas, on peut utiliser des médicaments. Bien se renseigner auprès de son pharmacien. En plus, il existe également des produits homéopathiques pour les poussées dentaires.

A proscrire

Si le froid est un allié de la poussée dentaire par excellence, il est cependant déconseillé de congeler les anneaux de dentition. En effet, cela risque de blesser la gencive. Il en est de même pour les biscuits de dentition. Le sucre qu’ils contiennent peut provoquer des caries dentaires précoces.

En plus, il en est de même pour les fruits ou les légumes crus réfrigérés. Le froid soulage la douleur, certes, mais le bébé risque de s’étouffer s’il arrive à avoir un morceau dans sa bouche. Il est important de rappeler qu’il faut attendre dans les 2 ans avant de donner ce genre d’aliment à un bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *