Quelques astuces pour un allaitement plus facile et serein

Quelques astuces pour un allaitement plus facile et serein

Le bébé peut avoir de la difficulté à téter, surtout les premiers jours. La majorité des mamans rencontre ce problème et c’est une des causes pourquoi les mamans se tournent vers le biberon. En effet, il faut une patience et quelques astuces pour réussir son allaitement. Cependant, il se trouve également que la production de lait maternel diffère d’une maman à une autre.

Les premiers jours

Téter est un réflexe inné chez le bébé. Dès sa naissance, il cherchera le sein. Cependant, pour que ce réflexe devienne son habitude, il est nécessaire de toujours le stimuler. En effet, il faut donner la tétée au bébé après deux heures de son arrivée au monde. Certains bébés arrivent bien à le faire, d’autres prennent un peu plus de temps. Dans ce cas, il faut faire une peau à peau avec le bébé pendant un certain moment.

En outre, il importe de savoir que la production de lait maternel augmente par rapport au nombre de tétées. Plus le bébé se met au sein, plus de lait il y en a. En général, un bébé tète huit fois toutes les 24 heures. Il faut continuer d’allaiter même pendant la nuit. Il est déconseillé de laisser dormir un bébé plus de trois heures d’affilé. Il faut le stimuler et le mettre au sein.

Toutefois, il faut toujours savoir que la première règle pour réussir son allaitement, c’est de ne pas stresser. En effet, le stress peut causer lui-même la diminution voire la suppression de la production du lait maternel. Il faut juste savoir écouter son instinct et écouter son bébé. Il n’y a pas de formule. En plus, le bébé peut sentir l’anxiété de la mère et devenir anxieux lui aussi. Il faut rester zen.

Améliorer le confort

Pour éviter d’avoir les seins douloureux à la première tétée, il est conseillé d’hydrater les mamelons pendant les derniers mois de grossesse. Quant à la montée de lait, on peut exprimer le lait avec la main ou avec un tire-lait pour éviter l’engorgement. Il est conseillé de porter des soutiens d’allaitement de la bonne taille.

En plus, une bonne position pendant l’allaitement peut également beaucoup aider aussi bien la maman que le bébé. Il existe cinq positions d’allaitement entre lesquelles on peut choisir. Il s’agit de la position semi-assise, la madone, la madone inversée, le football et couchée sur le côté. Ne pas hésiter de demander conseil à une sage-femme pour la pratique de ces positions.

Reconnaître les signes quand le bébé a faim

Il est tout aussi important de savoir quand le bébé a envie de boire. Il se peut qu’il ne pleure pas directement pour exprimer sa faim, mais fait des petits gestes de la bouche, des yeux et du visage. Cela s’accompagne d’une respiration changeante.

Il importe de rappeler qu’il est préférable de ne pas attendre que le bébé pleure pour lui mettre au sein. Il peut également remuer les jambes et les bras quand il a faim. Il peut aussi porter sa main dans la bouche ou le visage et avoir un réflexe de succion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *